Le Théâtre de la Pleine Lune (TPL) est né de la nécessité de créer un théâtre d’esquisses, un théâtre laboratoire, loin des pressions à la mode, des idées reçues ou des sentiers battus, une page blanche désirée et offerte aux saltimbanques en amont de leur rencontre avec le public. Inventé sous le signe d’Artémis à la frontière du monde sauvage et du monde civilisé, c’est un théâtre de lumières et d’ombres, au sens propre comme au sens figuré. Il suit les cycles du calendrier lunaire pour ses expérimentations, ses gestations, ses réflexions, ses réalisations. Révélé par l’utilisation de la lumière naturelle, celle que nous renvoie la pleine Lune sous des latitudes favorables, le TPL fut conçu pour accueillir des chercheurs, des créateurs d’images, des inventeurs de rituels, à la croisée des mondes scientifiques, artistiques et technologiques.

La lumière du Soleil renvoyée par la Lune dans la phase de Pleine Lune permet de voir la nuit, mais ne permet pas d’avoir une acuité visuelle élevée. Dans de bonnes conditions climatiques la puissance lumineuse de la Lune n’est que de 1 sur 100 000 celle du soleil. En revanche la lumière de la Lune a pratiquement la même température de couleur que celle du soleil. Il fallait donc trouver les systèmes optiques pour multiplier la lumière de la Lune et ainsi permettre d’éclairer un spectacle en pleine nature et de révéler les couleurs des costumes, les visages des acteurs....

Au delà de l’utilisation symbolique ou métaphorique de la lumière de la lune pour éclairer un spectacle le laboratoire du TPL a ouvert des champs d’expérimentation pour l’utilisation de la lumière naturelle comme source d’éclairage en architecture, voire en urbanisme. Comme pour l’observation astronomique, le TPL devient donc un instrument de mesure de la pollution lumineuse avec laquelle il coexiste difficilement.




La lumière réfléchie par la lune est, dans la frange visible, identique à sa source la lumière du soleil . Ceci sous pratiquement la même température de couleur (5400 K°). Cependant la lune filtre la plupart des rayons x , ultra-violets ou infrarouges … venus du soleil.


Dans de bonnes conditions climatiques et selon des modalités spécifiques, la « Pleine Lune » renvoie sur la Terre suffisamment de quantité de lumière solaire pour être utilisée comme source performante d ’énergie lumineuse


La lumière de la lune suit les mêmes lois optiques que la lumière du soleil ou des étoiles
A la surface de la Terre, les rayons de Lune sont parallèles